ABRIS DE LA GARE FERROVIAIRE DE NÎMES-MANDUEL-REDRESSAN

Nom du projet: 
ABRIS DE LA GARE FERROVIAIRE DE NÎMES-MANDUEL-REDRESSAN
Catégorie du projet: 
Projets publics
Société: 
BAUDIN CHATEAUNEUF : bâtiments en charpente métallique, ponts métalliques, rénovation de bâtiments, rénovation d'ouvrages d'art métalliques, ouvrages d'art en génie-civil, génie mécanique et équipements scéniques, piscines et centres aquatiques...
Pays: 
France

Description du projet :

Dans le cadre de la construction d’une nouvelle gare ferroviaire entre Nîmes, Manduel et Redressan, Baudin Châteauneuf s’est vu confié les travaux des abris de quai.

Le département Génie Civil a réalisé les travaux de fondations spéciales et de gros-œuvre.

Le département BMOS (Bâtiments Métalliques et Ouvrages Spéciaux) a réalisé les travaux des auvents, des paravents et des garde-corps ; notamment la structure métallique, les parois en verre, la couverture et la sous-fâce en bois.

Terrassement : Entreprise Buesa
Maitre d’œuvre : AREP

Des défis à relever :

Une des difficultés du projet a été le peu de place pour réaliser les fondations.

Après plusieurs propositions de l’entreprise, il a été retenu de réaliser des fondations hybrides avec des semelles filantes, des radiers et des micropieux. 

La durée de réalisation du génie civil a été très courte.

La solution retenue pour le dimensionnement des fondations a été décidée fin janvier 2019.

La fin du bétonnage des fondations a été réalisée fin avril 2019. Soit 3 mois pour réaliser l’étude, le façonnage et l’assemblage des armatures, la réalisation sur site des fondations.

Une autre difficulté a été le peu d’informations disponibles à l’origine des études.
 

Les avantages du BIM :

Du fait du peu d’informations disponibles, il a été décidé de réaliser un seul modèle Tekla Structures. Un modèle partagé grâce à Tekla Model Sharing a été utilisé afin de permettre au BE du département BMOS basé à Châteauneuf-sur-Loire (près d’Orléans) et au BE du département Génie Civil basé à Gentilly (près de Paris) de mutualiser le travail et de simplifier les interfaces.

Le BE GC de Gentilly a étudié le génie civil. Les pentes transversales du quai, les caniveaux et les enrobés ont pu être modélisés précisément, ce qui a conduit à modifier l’altimétrie des pieds de poteaux d’abris. Les micropieux, le coffrage, le ferraillage des fondations des poteaux, des paravents et des équipements ont été modélisés sur Tekla Structures. Ce qui a facilité les croisements de ferraillage et a permis de générer automatiquement le façonnage et la liste d’armatures.

Le Maître d’œuvre AREP nous a transmis en fichier IFC les mobiliers et équipements des quais, ce qui nous a facilité l’étude de leurs massifs. A partir de ce modèle, un fichier contenant les coordonnées d’implantation du coffrage a été communiqué au géomètre. Il a pu les insérer dans sa base pour implanter précisément les massifs sur le chantier.

Les plans de ferraillage ont été faits sous Tekla Structures. Outre les plans, un fichier 3D au format IFC pouvant être ouvert sur Trimble Connect a été donné à l’atelier pour permettre l’assemblage de cages d’armatures. Ces cages ont ensuite été livrées sur le chantier pour être directement mises en œuvre. Ce qui a permis un gain de temps considérable et de respecter une durée de tâche très courte.

Le BE BMOS de Châteauneuf-sur-Loire a choisi d’étudier la structure métallique et l’enveloppe sur Tekla Structures. Cela a permis de modéliser en 3D la géométrie en prenant en compte les pentes et les courbures. Les fichiers machines générés par le logiciel ont facilité le débit des pièces métalliques. Les plans de traçage et d’assemblages ont été faits à partir de cette modélisation.

La serrurerie comprenant les garde-corps et les paravents a été également modélisée sur Tekla Structures afin de simplifier les commandes des surfaces de panneaux vitrées, des tôles spécifiques et de la visserie.

De même pour la couverture et la sous-fâce en bois. Les modéliser sur Tekla Structures a permis de faciliter l’interface avec la structure métallique et de connaitre les quantités à commander.

En complément des plans de montage, un fichier IFC spécifique à la charpente a été réalisé. Pouvant être ouvert sur Trimble Connect, il a permis aux monteurs de visualiser en 3D l’ouvrage à construire.

Grâce à Tekla Structures et à la possibilité d’utiliser la fonction Sharing, deux bureaux d’études de Baudin Châteauneuf situés sur deux sites différents ont pu travailler sur un même modèle afin de simplifier les interfaces, de fournir des données fiables et claires aux ateliers d’armatures et de charpente et de livrer un ouvrage de qualité au Maitre d’Ouvrage.

 

Rôle Principal de BAUDIN CHATEAUNEUF 

Entrepreneur général

Micropieux
32
Béton
220 m3
Armatures
18 Tonnes
Poids de la structures métallique
120 Tonnes
Surface de vitrage
500 m2
Surface de couverture
1500 m2

20651