Hotel Hilton, Helsinki-Vantaa Airport

Le nouvel hôtel Hilton en Finlande représente une extension de l'offre de service proposée à l'aéroport d'Helsinki-Vantaa. Il est plus particulièrement destiné aux passagers en transit et il permet à l'aéroport d'Helsinki-Vantaa de rester le premier aéroport mondial de taille moyenne. Cet hôtel, qui fait partie de la chaîne Hilton et qui compte environ 240 chambres a été achevé à l'été 2007 et se trouve à côté de l'aérogare internationale. Le coût du projet avoisine les 40 millions d'euros. Le bureau d'étude finlandais A-insinöörit Oy a conçu son modèle d'information du bâtiment à l'aide du programme Tekla Structures. L'utilisation de ce logiciel dans le cadre du projet a permis aux autres participants, par exemple les fabricants des éléments en béton, des sections en acier et les concepteurs de la tuyauterie, de visualiser plus facilement les structures.

Le nouvel hôtel dispose de 246 chambres, d'un restaurant de 220 couverts et d'un bar dans le hall, d'une salle de bal pouvant accueillir 350 personnes, de salles de réunion adaptables et d'un centre de fitness. La surface intérieure du bâtiment s'élève à 17 000 mètres carrés et le parking peut accueillir 100 véhicules. La structure verticale du bâtiment est composée de poteaux mixtes ou en béton armé coulés sur site et de murs porteurs en béton armé. Les structures horizontales sont principalement des dalles alvéolaires. La mise en place de la structure s'est effectuée en deux étapes de façon à ce que le travail d'intérieur puisse commencer une fois la structure de la section A montée.

Il est facile de combiner les éléments structurels

"Les avantages liés à la modélisation ont été particulièrement évidents au cours du projet, notamment lors de la conception des éléments structurels, étape pendant laquelle la modélisation a représenté un avantage considérable en matière de compatibilité des sections", a déclaré le responsable de la conception, Jukka Oja-Lipasti, de la société A-Insinöörit. "L'assemblage des divers composants a été facile. Cet aspect permet généralement d'accélérer les tâches répétitives, quel que soit le type de projet".

D'après l'expérience de la société A-Insinöörit, la modélisation desmurs coulés sur site et préfabriqués a très bien fonctionné dans le cadre du projet Hilton, plus particulièrement en ce qui concerne la construction des joints. Les éléments de fixation ont été alignés sur site. Lors de la modélisation des sections en acier, les dessins et les listes étaient directement issus du modèle Tekla Structures, étant donné la disponibilité d'éléments de jonctions prédéfinies. De la même façon, les dessins des murs coulés sur site et préfabriqués, ainsi que les dessins et listes repère des dalles alvéolaires ont été obtenus directement à partir de la modélisation de l'information du bâtiment. Le projet Hilton est l'illustration parfaite de la façon dont la modélisation de l'information du bâtiment (BIM) a été utilisée le début de la conception. Tous les éléments essentiels ont pu être inclus et générés à partir du modèle : les murs coulés sur site, les dessins de mise en oeuvre des murs préfabriqués, les plans de repérage des dalles alvéolaires, les structures en acier pour la plomberie et le système de ventilation, les structures en acier, l'assemblage de la structure en acier et les données initiales pour concevoir l'élévation sous forme de fichier dgn.

"Le lancement de la modélisation dès la conception a véritablement aidé les autres participants au projet à conceptualiser les structures", souligne M. Oja-Lipasti.

La modélisation de l'information du bâtiment permet d'améliorer la qualité de la construction

Certaines informations relatives aux réservations et aux matériels du bâtiment ont été transférées, à titre d'essai, du modèle créé par le concepteur CVC vers le modèle créé par l'ingénieur de structure, mais les définitions finales ont été transférées manuellement. De cette façon, les informations correctes relatives aux matériels ont été transférées du modèle aux différentes pièces à fabriquer. M. Oja-Lipasti pense que ce mode de fonctionnement dans le domaine de la construction va continuer à se développer : la "superposition" et le changement de modèles représentent le seul moyen approprié de lister de façon fiable les matériels en matière d'ingénierie de façon à ce que tous les problèmes soient pris en compte et résolus en pratique.

"Conformément à la stratégie de modélisation de l'information du bâtiment de la société A-Insinöörit Oy, les constructions les plus importantes sont toujours modélisées. Nous concevons les modèles de manière aussi complète que possible, c'est-à-dire que nous intégrons tout ce que nous pouvons modéliser. De cette façon, les personnes qui travaillent sur le site de construction et qui participent au montage obtiennent plus facilement les informations dont elles ont besoin, et ce de manière rapide et fiable", explique Jukka Oja-Lipasti.
 

Les représentations et impressions 3D créées à partir du modèle facilitent et accélèrent la prise de décision au moment de la conception. Il est nettement plus facile de conceptualiser les structures que d'interpréter des plans 2D. De même, les dessins 3D sont utiles car ils peuvent être ajoutés aux documents d'appel d'offres. Par conséquent, l'outil de modélisation peut être utilisé de manière plus étendue au niveau de la vente et de la gestion de projets. Il représente ainsi une solution particulièrement efficace.

Du point de vue de la conception, la visualisation 3D est un travail supplémentaire, qui doit être pris en compte dans les frais de conception" déclare M. Oja-Lipasti. "Je peux toutefois affirmer en me basant sur mon expérience que ces tâches supplémentaires sont compensées par une gestion du temps plus efficace", déclare-t-il.

Respect des normes internationales

L'hôtel Hilton Helsinki-Vantaa Airport, qui compte sept étages et qui a été achevé à la fin de l'été 2007, va devenir l'un des points de repère de l'aéroport. La première pierre a été posée en février 2006. La société KVA Architects Ltd est chargée de la conception architecturale et la société suédoise Doos Arkkitekter Ab, de la décoration intérieure.
Le coût du projet de construction avoisine les 40 millions d'euros et inclut les coûts du propriétaire et de l'exploitant de l'hôtel. Entre 150 et 200 personnes ont été employées au cours de la construction, qui a duré environ vingt mois.