L'utilisation du BIM pour une extrême précision à la Station La Glacière

La Station La Glacière est un projet de reconstruction à l'identique des escaliers d'une ancienne ligne de métro n°6 à Paris. La structure du bâtiment de type Eiffel est composée de poutres rivetées. L'adaptation de l'ancienne inexactitude à la nouvelle précision dans des délais incroyablement courts a été l'une des raisons pour lesquelles ce projet a été choisi comme lauréat dans la catégorie des petits projets aux Tekla Global BIM Awards 2018.

La RATP (Régie Autonome des Transports Parisiens) a confié au bureau d'études Baudin Chateauneuf le projet de rénovation des escaliers de la Station La Glacière. Les nouveaux escaliers, qui mènent au quai de la gare, sont une reconstruction à l'identique des anciens escaliers existants.

 

 

Une petite rénovation d’une grande complexité

Bien qu'il s'agisse d'un petit projet, la station La Glacière n'a pas été exempte de ses propres défis. Le projet devait respecter un calendrier serré avec des délais courts - en fait, l'ensemble du projet a été achevé en trois mois environ. Baudin Châteauneuf a commencé les études à partir de la déclaration de l'arpenteur-géomètre fin mai 2017 et s'est ensuite attelé à la modélisation, aux plans et au suivi au début juillet. Ils ont démoli les structures existantes et ont commencé la fabrication et l'assemblage de la nouvelle structure à temps pour l'ouverture publique de la station le 28 août 2017.
 
De plus, comme les nouveaux escaliers étaient une reconstruction identique de l’ancien, les détails complexes de la structure devaient être visuellement parfaits entre l'ancienne et la nouvelle structure. Les poutres rivetées du bâtiment de type Eiffel ont utilisé environ 6 500 boulons et rivets à tête bombée HRC au total, ce qui a entraîné des calculs difficiles et des nœuds d'assemblage complexes. En ce qui concerne les escaliers et les garde-corps, la réglementation était stricte : la précision de la hauteur des marches devait être au millimètre près, même si l'environnement existant présentait des imprécisions de plusieurs centimètres.

 

Une reproduction parfaite avec Trimble BIM

L'équipe d'ingénieurs de Baudin Châteauneuf a déterminé les coordonnées de la structure existante à l'aide du relevé géomètre 3D et du logiciel Trimble RealWorks Viewer. Ils ont importé les points de référence dans le modèle Tekla, ce qui leur a permis de gagner du temps tout en créant une reconstruction exacte de la structure existante.

Ensuite, l'équipe a modélisé non seulement les nouvelles structures en acier, mais aussi les colonnes, les marches, les garde-corps, les puits de lumière, les dalles de béton préfabriquées et les armatures en béton et en bois.

"Lorsque l'architecte nous a demandé de modifier toutes les barres d'escalier, nous avons pu le faire très rapidement et facilement avec Tekla Structures ", explique Philippe Lesobre, dessinateur en détail chez Baudin Chateauneuf.

 

 

A partir Tekla Structures, l'équipe d'ingénierie a créé les plans et sorties 3D ainsi que des fichiers IFC et pdf 3D. Les autres parties au projet ont ensuite pu les visualiser et les valider à l'aide de Tekla BIMSight, Adobe Reader et d'autres visionneuses 3D. En raison des délais courts, plusieurs sites de fabrication ont travaillé en fonction des lots. Baudin Chateauneuf a utilisé Tekla pour diviser le projet en plusieurs tranches en fonction des sites de fabricationet de fabrication.

"Les concepteurs, les responsables du suivi de chantier et les responsables de fabrication ne travaillent pas au même endroit. La méthodologie BIM et l'utilisation transparente du logiciel Tekla Structures permettent de décomposer le projet en plusieurs étapes en fonction du planing et des sites de planification et de fabrication ", explique Philippe Lesobre, dessinateur détail chez Baudin Chateauneuf.

Tekla a été utilisé pour suivre les flux de travail, Traçage (débits et assemblages) et ferraillage ont été faits sur Tekla Structures, ainsi que les plans de montage à la fois en atelier et sur le chantier.  

 

En apprendre plus sur le projet

 

Parties prenantes au projet:

Propriétaire, RATP (Régie Autonome des Transports Parisiens) Paris Transport Authority
Mandataire, RATP
Rivetage à chaud, Dumanois
Ingénierie et esthétique, Baudin Chateauneuf

Coût total 942 000 € Acier 21 tons Rivets à chaud 2 370 Boulons HCR 4130 Béton 3,5m³ Feraillage 120 kg Vitrages 42m² Dimensions 14*14*11m

FR Station La Glacière, Elbert Speidel

"L'élégance du design de la petite station est très impressionnante. Les modèles de boulons de l'acier et la relation avec le nouveau à l'ancien sont très bien délimités et ont bien fonctionné." M. Elbert O. SpeidelTekla Global BIM Awards 2018 membre du juryA.I.A.A. Professeur au CalPoly
Mr. Elbert O. Speidel
Tekla Global BIM Awards 2018 jury member
A.I.A. Professor at CalPoly